Contrôle à distance avec Astroprint


Comme pour un feu de bois ou une cascade il peut être hypnotisant de contempler une imprimante 3D fabriquer un modèle couche par couche. Après un certain temps, on se rend compte que l’impression 3d est un processus assez lent même pour les machines les plus rapides et il faut compter souvent plusieurs heures pour compléter une pièce. Il est préférable de garder un oeil régulièrement sur l’imprimante pendant sont fonctionnement et il devient avantageux d’effectuer cette surveillance à distance afin de s’occuper d’autres tâches en parallèle.

astroprint-logo_tm

Astroprint propose une solution à ce problème avec son Astrobox qui a réussi récemment sa campagne kickstarter. Ils se définissent comme étant un OS pour d’imprimante 3D; il y a plusieurs modèles, mais une box pour les contrôler toutes. Astroprint a également le pouvoir d’ajouter le sans-fil à toutes les imprimantes 3D compatibles et d’offrir une utilisation depuis n’importe quel fureteur web moderne de quelque plateforme que ce soit, iOS, Android, Windows, OSX, Linux, etc. Il s’agit comme OctoPrint d’un logiciel hôte permettant de gérer les fichiers d’impression et de contrôler l’impression à distance à partir d’un petit ordinateur monocarte tel qu’un raspberry pi.

Astroprint mobile interface

Astrobox vu à partir d’un téléphone android

Dans ce guide:

Fonctionnalités

Création d’un compte

Installer Astrobox sur un Raspberry Pi

Utilisation de l’Astrobox

Configurer votre compte Astroprint (slicer en ligne)

Conclusion

Fonctionnalités

 Il s’agit d’une branche plus évoluée du logiciel open source OctoPrint et comme plusieurs entreprises œuvrant dans le domaine open source Astroprint offre une utilisation gratuite et une utilisation avancée payante.

L’offre gratuite comprend la possibilité d’installer Astrobox sur son propre raspberry pi ou un pcduino ainsi que les services en ligne suivants:

  • Slicer dans le cloud (Slic3r ou Cura)
  • Contrôle à distance (réseau local)
  • Surveillance à distance (réseau local)
  • Espace de stockage dans le cloud (10GB)
  • Supporte 1 imprimante

S’ajoutant à l’offre gratuite, l’offre avancée comprend un kit plug-and-play Astrobox (149$) ainsi que les services en ligne suivant pour 10$/mois.

  • Slicer dans le cloud (Slic3r ou Cura)
  • Contrôle à distance (internet)
  • Surveillance à distance (internet)
  • Espace de stockage dans le cloud (50GB)
  • Supporte un nombre illimité d’imprimantes

Astroprint propose deux choix de slicer bien connus, Slic3r et Cura. Sur votre compte Astroprint, vous pouvez donc configurer vos imprimantes ainsi que pratiquement tous les paramètres de Slic3r. Astroprint propose de mettre à jour automatiquement les logiciels de slicer et de proposer les meilleurs paramètres par défauts. Le tout sans impliquer l’utilisation d’un ordinateur de bureau. L’imprimante 3d devient alors véritablement autonome. Téléchargez un modèle et passez directement à l’impression à partir du mobile.

Pour ceux qui possèdent déjà un raspberry pi je vous propose ce guide pour installer et utiliser Astroprint.
image

Création d’un compte

Il suffit de vous rendre sur la page d’inscription et d’entrer votre courriel et mot de passe pour créer votre compte. Il faudra entrer ses identifiants plus tard pour connecter l’Astrobox à votre compte.

Signup

Installer Astrobox sur un Raspberry Pi

Matériel minimum:
  • Raspberry Pi de type A, B ou B+
  • carte sd de 8gb ou +
  • alimentation
  • boitier
Matériel optionnel:
  • clef USB WiFi
  • Câble réseau
  • Webcam compatible

Dans le cas d’un Rasberry Pi A ou B il sera nécessaire d’utiliser un multiplicateur USB alimenté afin de brancher des périphériques USB tel que la clef WiFi, car le modèle A et B possède peu de prises USB (4 pour le B+) et elles ne sont pas assez puissantes pour assurer une alimentation convenable aux périphériques.

Installation

1- Téléchargez l’image Astrobox:

2- Transférez  l’image d’Astrobox sur la carte SD.

Sur Windows, utilisez un utilitaire tel que Win32DiskImager

Win32DiskImager

  • Insérez la carte SD dans le lecteur (ou un adapteur) et vérifier quelle lettre de lecteur lui a été assignée.
  • Téléchargez l’utilitaire et l’installer
  • Lancez l’application. Vous pouvez la lancer en tant qu’administrateur (clique droit sur le fichier et sélectionner Lancer en tant qu’administrateur)
  • Sélectionner l’image d’Astrobox que vous avez téléchargé précédemment.
  • Sélectionnez la bonne lettre identifiant le lecteur de carte SD. Attention de sélectionner le bon lecteur sans quoi vous pourriez effacer le mauvais disque dur et perdre vos données.
  • Cliquez sur « Write » pour transférer l’image sur la carte
  • Quitter l’application « Exit » et retirer la carte pour l’insérer dans le Raspberry Pi

Sur Mac, vous pouvez suivre les instructions suivantes.

3-Vous pouvez utiliser Astrobox en réseau sans fil ou bien le brancher directement sur votre routeur à l’aide d’un câble réseau.

Insérez la carte SD dans le Raspberry Pi et branchez les périphériques USB avant de brancher l’alimentation.

Normalement lorsque la clef WiFi est branché dans le raspberry pi, astrobox devrait créer un hotspot local pour vous y connecter directement depuis votre ordinateur afin de le configurer. Dans mon cas je n’ai pas trouvé le réseau sans-fil Astrobox dans ma liste de réseaux WiFi disponible. Les étapes 3A et 3B qui suivent décriront comment j’ai fait pour contourner cette limitation. Le processus normal reprend à l’étape 4.

3A-J’ai branché le Raspberry Pi directement au routeur avec un câble réseau. J’ai ensuite consulté la liste des appareils connectés au réseau dans la configuration du routeur afin d’obtenir l’adresse IP. Cette étape dépend de votre modèle de routeur.

1-IP connected to network

3B-Ouvrez un fureteur internet et entrer l’adresse IP de l’Astrobox

2-IP

4-Retour au processus normal. Si tout se passe bien on devrait arriver à la page de configuration.

3-Begin Setup

5-Vous pourrez ensuite modifier le nom de votre Astrobox:

4-AstroboxName

6-L’Astrobox devrait se connecter à internet et vous demander d’entrer votre identifiant de compte Astroprint

6-Astrobox account

7-Connexion à l’imprimante. Vous pouvez brancher votre imprimante au Raspberry Pi et la configurer maintenant ou vous pouvez choisir de la configurer plus tard.

7-Connect printer

8-Sélectionnez la vitesse de connexion (Baud Rate) et cliquez sur « Connect »1A-Configure printer

9-Vous devriez arriver ensuite à l’interface utilisateur d’Astrobox. Si comme moi vous avez du brancher votre raspberry Pi directement dans le routeur afin de la configurer il vous reste encore quelques étapes à réaliser.

10-User interface

10- Dans le coin gauche en haut il y a le bouton pour ouvrir le menu d’Astrobox à partir duquel on peut accéder aux options « Settings ».

11- Pour configurer le réseau sans fil, allez sous la section « Internet » et cliquez sur « Connexion ». Ensuite appuyer sur « Scan WiFi nextworks » pour sélectionner votre réseau sans fil et mot de passe.

12-Wifi setup

12-Connectez-vous à votre réseau WiFi

13-Select wifi network

13-Vous êtes maintenant connecté sans fil et l’adresse IP est celle indiquée sous « Wireless Connection ». Vous pouvez donc entrer cette adresse IP dans le fureteur internet pour vous connecter sans fil et retirer le câble réseau.

14-Connected

14-Une fois l’imprimante branchée, vous pouvez aller sous le menu « Printer » pour la connecter tel que mentionné précédemment et configurer son « Profil ». Dans le cas de l’imprimante Solid Utopia V3, vous pouvez indiquer les configurations suivantes:

No. of Extruders =2

Max. Nozzle Temperature = 245

Heated Bed = oui

Max. Bed Temperature = 120

Enregistrer les modifications avec « Save Profile » et retournez à la page principale d’Astrobox.

16-Configuration de l'imprimante

Voilà, votre Astrobox est maintenant installé et pleinement opérationnel.

Utilisation de l’Astrobox

1-Vous pouvez envoyer un fichier .gcode directement à l’Astrobox avec le bouton « Upload Print File (.gcode) » et sélectionner un fichier sur votre ordinateur. Le fichier apparaitra ensuite dans la liste des fichiers locaux. Pour effacer un fichier, cliquez simplement dessus et sélectionnez l’icône de corbeille.

1-AstroBox main screen

2-Imprimez votre pièce en appuyant sur le bouton d’impression.

2-printer icon

3-L’interface d’impression devrait apparaitre et l’imprimante devrait s’activer.

Vous pouvez alors modifier les températures d’extrudeur ou du plateau ou encore faire une pause ou annuler l’impression si nécessaire.

Printing with AstroPrint4- Si vous avez branché une caméra, vous pouvez prendre une capture d’écran en appuyant sur le bouton de capture.

Capture btn

Un menu déroulant juste à côté permet de sélectionner la fréquence de capture automatique. Toutes les couches, à chaque minute ou 5 minutes.

C’est aussi simple que ça.

Contrôler l’imprimante en dehors de l’impression

5- Pour contrôler davantage de paramètres, naviguez vers le menu et sélectionnez « Control ».

Tous les boutons pour effectuer des mouvements ou régler la température sont alors disponibles.

Control panel

Ceci termine la section sur l’utilisation de l’Astrobox.

Configurer votre compte Astroprint

Pour aller plus loin et utiliser le slicer en ligne il vous faut vous connecter à votre compte et configurer l’imprimante ainsi que le slicer.

1-Ouvrez une session Astroprint en ligne et connectez-vous.

2-Présentation de l’interface d’Astroprint. Un menu à gauche vous permet de naviguer au travers des différents volets de l’application.

  • Tableau de bord (Dashboard)
  • Connexions (Connected)
  • Impressions (Prints)
  • Imprimantes (Printers)
  • Matériaux (Materials)

Le tableau de bord contient la liste de vos modèles 3D et vous propose de les slicer pour imprimer (Make a print file)B1-Dashboard3- Le panneau de connexions (connected) indique les différentes Astrobox connectées à votre compte Astroprint. Le statut de chacune des imprimantes et des caméras est ici indiqué. Elles peuvent être en impression ou en attente et si une caméra y est branchée une image de l’impression rafraichie régulièrement est représentée.B2-Connected

4- Le panneau des impressions (Prints) contient la liste des captures effectuées avec la caméra. Les captures sont présentées sous forme de diaporama. Astroprint ne permet malheureusement pas d’assembler les différentes captures d’écran en vidéo accéléré contrairement à OctoPrint.

B3-Print captures

5- Le panneau des imprimantes (Printers) contient la liste des imprimantes que vous avez configurées dans le logiciel.

B4-Printers

6- Pour ajouter une imprimante, appuyez sur le bouton +.

Sélectionnez une imprimante dans la liste ou bien configurez la vôtre vous-même.

Vous pouvez ensuite lui donner un nom, définir ses dimensions, le diamètre de la buse, le nombre d’extrudeurs et la présence d’une plaque chauffante.

B42-New printer7- Options avancées d’imprimantes.  Développez la section « Advanced Printer Settings ».

Vous pouvez alors choisir le slicer que vous préférez pour votre imprimante (Slic3r ou Cura), le type de firmware que vous utilisez (Marlin dans le cas de Solid Utopia)

Les commandes de départ et de fin peuvent être définies ici.

B43-Advanced printer settings8-Le panneau des matériaux vous permet de définir le diamètre et la température d’extrusion ainsi que la température du plateau pour les filaments disponible pour chaque imprimante listée. Malheureusement on ne retrouve pas encore toutes les propriétés de Slic3r propre aux matériaux tel que le refroidissement ou un changement de température après la première couche.

B5-Materials

Slicer

9- Une fois que toutes les options sont configurées, vous pouvez naviguer vers le tableau de bord (Dashboard) afin de sélectionner un modèle à slicer. Sélectionnez un modèle et appuyez sur « Make a print file »

Vous pouvez alors choisir l’imprimante à utiliser ainsi que le matériel ainsi que la qualité d’impression parmi 3 choix.

Il n’est malheureusement pas possible d’orienter la pièce à imprimer et elle est positionné par défaut selon sont système de coordonnées xyz. Il faut donc passer par un autre programme pour éditer la géométrie et effectuer les rotations et translations nécessaires. La pièce semble centrée par défaut sur la surface.

Avant de générer le fichier d’impression (Generate print file), appuyez sur « Advanced Settings »

B9-Slice online

10- Options avancées (Advanced Settings)

Vous trouverez alors toutes les options pour configurer Slic3r (version française) ou Cura (version française) correctement afin de réaliser au mieux votre objet. Pour plus de détails sur ces paramètres vous pouvez consulter le guide de Slic3r ou Cura.

B10-Advanced Settings11-Cliquez pour générer le fichier d’impression « Generate Print File. Une barre d’avancement apparait alors et lorsque c’est complété vous pouvez alors naviguer vers le panneau de connexions (Connected)

12- Sélectionner l’imprimante qui servira à imprimer votre fichier et lancer l’interface usager (Launch AstroBox UI)

Select printer13- Synchroniser si nécessaire la liste des fichiers gcode disponibles en appuyant sur « Sync »

Printable files

14- Téléchargez le fichier que vous venez de slicer vers votre Astrobox en appuyant sur le bouton en forme de nuage.

Nuage

15- Vous pouvez alors choisir d’imprimer ce fichier avec le bouton d’impression

2-printer icon

16- Vous pouvez également envoyer un modèle 3D en format .stl directement sur l’Astrobox pour être slicer en appuyant sur le bouton « Upload Design File (.stl) ».

Le modèle sera alors slicé selon les mêmes étapes que décrites précédemment.

Conclusion

Comparativement à OctoPrint, j’ai trouvé que l’installation était plus facile et que l’interface web était plus simple et plus adaptée aux appareils mobiles. Le branchement et la reconnaissance de la caméra se sont faits sans configuration. Par contre il n’est pas possible de diffuser une vidéo en direct de l’impression et il faut appuyer sur le bouton capture pour voir un instantané. Il n’est pas possible non plus d’assembler les captures de caméra en un beau vidéo d’impression accéléré. Le visionnement des vidéos en panorama est assez long et ardu s’il faut trouver à quel moment une impression a manqué.

Un gros avantage d’Astroprint est d’offrir la possibilité de slicer les modèles dans le cloud sur des serveurs performants. L’opération est très rapide et les options sont assez nombreuses pour permettre aux plus aguerris de bien contrôler le procédé. Cependant pour en profiter pleinement il serait apprécié de pouvoir positionner les modèles dans l’espace d’impression, translation, rotation. Il n’est pas possible non plus de positionner plus d’une pièce à la fois. Le produit est encore jeune et on garde espoir de trouver ces fonctions dans une prochaine version.

Il est donc possible de gérer une imprimante 3d entièrement depuis n’importe quel appareil connecté, téléphone ou tablette.

Astroprint a l’avantage d’être compatible avec un très grand nombre d’imprimantes dont l’électronique est open source et son interface soignée donne un aspect professionnel à n’importe quelle imprimante de bureau. D’ailleurs il est projeté que la compatibilité sera étendue prochainement à d’autres imprimantes propriétaires moins bien nanties.

J’espère que ce tutoriel vous sera utile et que vous profiterez au maximum de l’interface amélioré d’Astroprint.

Bonne impression!

Laisser un commentaire